FANDOM


Carlisle est le seizième chapitre du livre Fascination.

Résumé Modifier

Quand Edward et Bella entrent dans le bureau de Carlisle, Edward explique à son père adoptif qu'il veux montrer à Bella, une partie de son histoire. Bella s'excuse auprès du médecin en disant qu'ils l'ont peut-être dérangé. Cependant, Carlisle la rassure en disant qu'ils ne le dérange pas. Alors qu'ils entrent dans le bureau du Dr. Cullen, Bella sent comme des palpitations chaque fois qu'elle touche Edward. Ce dernier montre alors à Bella une peinture à l'huile représentant la ville de Londres dans les années 1650. Carlisle précise que c'est le Londres de sa jeunesse.

Bella se met alors à sursauter car elle n'avait pas entendu Carlisle en train de s'approcher et Edward serra sa main. Edward demande ensuite à Carlisle si il veut bien raconter son histoire à Bella. Ce dernier lui dit qu'il ne peut pas car il doit aller remplacer le Dr. Snow, qui est tombé malade, et lui dit qu'il connaît son histoire aussi bien que lui. Après que Carlisle est quitté la pièce, Bella demande alors à Edward ce qui s'est passé après que Carlisle soit devenu un vampire.

En scrutant un autre tableau, Edward explique que Carlisle a essayé de se détruire avec acharnement (comme tombé d'une falaise, tenté de se noyer, se laisser mourir de faim, ...) mais tout ses tentatives ont finit par échouées. Il ajoute aussi que le fait qu'il soit parvenu à tenir sans se nourrir est incroyable, alors qu'il était néophyte. Bella lui demande alors si un vampire peut mourir en se laissant mourir de faim. Edward lui dit qu'il existe très peu de façons de tuer un vampire, mais pas en le laissant mourir de faim.

En continuant son histoire, Edward explique que Carlisle a éviter le jour pendant des mois tout en se tenant à l'écart des populations humaines, en se cachant dans les endroits les plus désolés, tout en se méprisant. Une nuit alors qu'il ne pouvait plus du tout contrôler sa soif de sang, Carlisle s'est attaqué à un groupe de cerfs, sans réfléchir, qui était passé près de sa cachette. Il découvrit alors, après que ses forces lui soit revenus, que pour un vampire, il existait une autre façon de survivre hormis le fait de se nourrir de sang humain. Il passa ainsi pendant des siècles à apprendre ce nouveau régime. Il étudia la nuit, méditait le jour et arriva en France à la nage.

Bella se met alors à l'interrompre en entendant cela. Edward lui dit que les gens traverse la Manche à la nage. Bella lui dit que le fait de traverser la Manche à la nage sonnait drôle pour l'époque. Quand Edward lui dit que pour eux, nager n'est pas difficile, Bella réplique en disant que rien n'est difficile pour eux. Cependant, Edward s'impatiente et Bella lui promet de ne plus l'interrompre. Après un ricanement sombre, Edward lui explique que les vampires, techniquement, n'ont pas besoin de respirer. Alors que Bella s'apprête à l'interrompre une fois de plus, Edward pose ses doigts sur les lèvres de Bella pour lui rappeler qu'elle ne doit plus l'interrompre.

Bella réplique qu'il ne peut pas parler de choses qui risque de l'interpeller. Quand elle se rend compte que la main d'Edward est placé contre son cou, Bella lui demande alors plus de détails sur le fait qu'ils ne puissent pas respirer. Edward lui dit que la respiration est juste une habitude. Quand Bella lui demande alors si ils peuvent tenir longtemps sans respirer, Edward lui dit qu'ils peuvent tenir indéfiniment mais il ignore exactement combien de temps les vampires peuvent tenir sans respirer. Un silence tomba entre eux quand Edward la scrute de ses yeux. Quand Bella lui demande ce qu'il y a, Edward lui dit qu'il passe son temps à guetter le moment où il lui apprendra un détail et où elle fuira en hurlant de terreur. Il ajoute qu'il n’essaiera pas de la retenir mais qu'il souhaite que ce moment arrive parce qu'il veut qu'elle survive. Malgré cela, il a envie d'être avec elle.

Bella lui dit qu'elle ne s'enfuira nulle part. Edward réplique en disant : "On verra bien". Après cela, Bella lui demande de reprendre son histoire là où elle s'était arrêté; c'est à dire au moment où Carlisle est arrivé en France par la nage. Edward lui dit que Carlisle a étudié dans tout les universités d'Europe. Pendant la nuit, il étudiait la musique, les sciences et la médecine. IL a joute aussi qu'il avait trouver sa vocation; sauver des vies humaines. Edward dit alors à Bella qu'il ne peut pas décrire avec exactitude le combat que Carlisle à mené en se qui concerne sa soif de sang, mais il lui dit que deux siècles plus tard, il a finit par exercer un total contrôle de lui-même et qu'il n'est plus attiré par le sang humain. Il continue en disant que Carlisle a finit par rencontrer d'autres vampires, plus civilisés et savants, quand il était en Italie. Il lui montre alors un tableau du peintre Francesco Solimena, représentant Carlisle et les vampires qu'il a rencontré (Aro, Marcus, Caïus). Edward ajoute aussi que Solimena les a représentés sous l’aspect des dieux.

Quand Bella lui demande se qu'ils sont devenus aujourd'hui, Edward lui répond qu'il sont toujours là-bas. Carlisle est resté avec eux pendant quelques décennies car il ne supportait pas leur entêtement à le "guérir" de son alimentation. Il chercha ainsi plusieurs vampires qui suivaient le même régime que lui, mais ses recherches ont été sans succès jusqu'en 1918 à Chicago. Pour terminé son récit, Edward explique à Bella que Carlisle l'avait choisi pour être son compagnon parce qu'il était perdu, abandonné et qu'il n'avait personne. En quittant le bureau, Bella lance un dernier coup d’œil aux tableaux et se demande si elle aura l'occasion d'entendre de nouvelles histoires. Quand Bella demande à Edward si il n'a jamais quitté Carlisle, Edward lui répond : "Quasiment pas" en affirmant qu'il est passé par une phase de rébellion dix ans après être devenu un vampire. Il explique qu'il en voulait à Carlisle en l'accusant d'avoir "réfréner son appétit". En voulant en savoir plus, Bella sent qu'elle est plus intriguée qu'effrayée. Edward ajoute que pendant cette phase, il a sut utilisé son don de télépathe pour s'attaquer aux hommes mauvais. Avec le temps, il a finit par voir le monstre qui est en lui et a rejoins Carlisle et Esmée.

En s'arrêtant devant une autre pièce, Edward informe Bella qu'il s'agit de sa chambre. Bella remarque un mur qui contient plusieurs étagères sur lesquelles se trouve des CD. Elle pense aussi que sa chambre était mieux approvisionnée qu'une boutique d'un disquaire. Cependant, elle remarque qu'il n'y a pas de lit mais un canapé de cuir noir. Quand Bella lui demande comment il range ces CD. Edward lui répond d'une voix distraite, qu'il les classe par année. En se tournant vers lui, Bella lui demande se qu'il y a. Edward lui dit qu'il se préparait à être soulagé, il voulait qu'elle sache qu'il n'y a plus aucun secret entre eux. Il a joute que cela le rend heureux. Bella lui rassure en disant qu'elle est aussi heureuse. Bella se rend compte ensuite qu'Edward est redevenu sérieux en plissa son front. Quand elle lui demande si il guette toujours le moment où elle va déguerpir en braillant comme une perdue, Edward hoche la tête. Bella lui dit alors qu'il est loin d'être aussi terrifiant qu'il ne le pense et ajoute aussi qu'elle n'a pas peur de lui. Edward se met alors à lui dire qu'elle aurait mieux fait de se taire. Il se met ensuite à gronder, ses lèvres se retroussent sur ses dents et se met en position à demi accroupi, tel un lion prêt à bondir.

À peine le temps de commencé sa phrase, Bella se retrouve en si peu de temps sur le divan et emprisonnée dans les bras d'Edward. Avec un autre grognement, ce dernier lui demande se qu'elle disait et Bella lui dit qu'il est le plus terrifiant de tous les monstres. Edward réplique en disant que c'est déjà mieux. Tout en se débattant, Bella lui demande si elle peut se relever, ce qui fait rire Edward. Soudain, on frappa à la porte. Alice et Jasper entrent dans la chambre et Alice affirme qu'ils sont venus voir si il était d'accord pour qu'il partage son "déjeuner" avec eux, ce qui fait rigoler Edward. Bella, cependant, ne sait pas quoi dire. Jasper explique qu'Alice prévoit une tempête et qu'Emmett à envie de jouer. Quand Jasper demande à Edward si il veut être de la partie, celui-ci se met à hésiter. Alice lui dit qu'il peut venir avec Bella. Quand Edward demande à Bella si elle désire jouer, cette dernière est d'accord mais lui demande alors le temps qu'il fera. Edward lui dit qu'ils doivent attendre qui est du tonnerre et qu'elle comprendra quand elle sera sur place. Quand Bella leur demande si elle doit venir avec un parapluie, Edward, Jasper et Alice se mettent à hurler de rire. Jasper demande néanmoins à Alice si elle en aura besoin. Alice lui dit que non en disant que l'orage restera cantonné sur la ville.

Bella se surprend elle-même en ayant hâte de les accompagner au lieu de mourir de peur. Alice et Jasper se retirent de la chambre en allant demander à Carlisle si il veut également jouer. Une fois la porte fermée, Bella demande à Edward à quoi ils joueront. Edward lui dit qu'ils feront une partie de baseball. Quand Bella lui demande si les vampires aiment le baseball, Edward lui dit que le baseball est le sport préféré des américains.

Premières apparitions Modifier

Fascination
Fascination
Fascination

ProloguePremière rencontreÀ livre ouvertPhénomèneInvitationsGroupe sanguinHistoires effrayantesCauchemarPort AngelesThéorieInterrogationsComplicationsÉquilibrismeConfessionsLa raison de la chairLes CullenCarlisleLe matchLa traqueAdieuxImpatienceCoup de filCache-cacheL'angeImpasseÉpilogue : Une célébration